Une étoile de pierre

Publié le par plumedencre

Une étoile de pierre
ou 
"l'Aigues-Mortes de la Saintonge"


Une petite visite... ça vous dit en ce dimanche ?
Alors, suivez le guide...

Je vous emmène à quelques kilomètres de Rochefort, visiter un port situé en plein marais... non, non, je ne plaisante pas !

BROUAGE, puisqu'il s'agit de cette petite cité historique, fut bel et bien un port de mer au commerce fort important puisque la cité exploitait des salines. Elle était desservie par une trentaine de canaux accessibles à tous les bateaux.

Elle fut fondée vers 1555 sur un ancien dépôt de lest laissé par les navires fréquentant depuis plus de mille ans le golfe de Saintonge. La cité avait avant tout vocation à être une place de commerce.

Prenez le temps de flâner et d'écouter ce qu'ont à vous dire ces vielles pierres...
Soldats et marins y ont inscrit d'émouvants signes de leur passage. Gravures et graffiti nous sont parvenus au fil des siècles.

Voyez ces remparts... Hauts de treize mètres, ils dessinent un quadrilatère de plus de quatre cents mètres de côté solidement ancrés dans le sol. Ils sont flanqués de sept bastions à échauguettes et percés de deux portes.

La promenade à laquelle je vous convie en cet après-midi dominical ne peut
en rien vous laisser indifférent.
Parcourez le chemin de ronde, orné de vieux ormeaux...
Pénétrez dans l'enceinte, à la découverte du corps de garde, du port souterrain, de la hall aux vivres, de la poudrière, de la forge et de l'arsenal, sans oublier la glacière.

Patrie de Champlain, fondateur de Québec, et exil doré de la nièce de Mazarin Marie Mancini, à la suite de ses amours avec Louis XIV, Brouage est devenu peu à peu un grand site national. Ainsi, lui est-il plus aisé, après restauration et rénovation, de révéler son histoire à tout visiteur.
Brouage n'a jamais cessé de vivre.

La mer a depuis longtemps délaissé la citadelle, l'envasement gagnant peu à peu la baie, mais les hommes continuent d'y vivre au rythme des marées et des saisons.

Et aujourd'hui encore, en foulant ses pavés, on peut sentir battre le coeur de la citadelle et l'écouter nous raconter l'esprit d'autrefois et sa grandeur passée.

N'hésitez pas à poursuivre cette visite en cliquant sur le lien que j'ai mis à votre intention... vous y découvrirez notamment un diaporama d'une vingtaine de photos vous permettant ainsi de faire presque une vraie visite des lieux ! :-)
Bonne journée à tous :-)

Commenter cet article