L'automne au jardin ou au balcon...

Publié le par plumedencre

... PLAISIR DES PLANTATIONS ! :-)

     Sans vouloir une seule seconde me substituer à Michel Lys, le jardinier bien connu... j'avais envie, en ce milieu de semaine - et par là-même de ce mois d'octobre - de vous parler de verdure. 
    Rien que ce petit mot de "verdure" permet de prendre une grande respiration ! Ne trouvez-vous pas ?

      Que vous ayez un jardin ou un balcon, c'est le moment de prendre soin de vos plantes qui s'y trouvent déjà et de penser à celles qui vous offriront des éclats de couleur au sortir de l'hiver.

    Préparez voz jardinières en plantant - de préférence - des bulbes de gros calibre. Des crocus, muscaris, tulipes, jacinthes, narcisses pourraient remplir votre panier lors de vos emplettes en vue du printemps.

      Jouez sur les couleurs au jardin et dans vos balconnières... Rien de tel pour se redonner la pêche à l'arrivée des beaux jours :-)


Mais en attendant, il faut les aider à passer au mieux cette période délicate pour nos vertes compagnes que sont les plantes !

         Pour leur permettre de se préparer à passer un bon hiver, n'hésitez pas à protéger votre balcon d'un écran total.
      Pensez donc... elles viennent de passer leur été à la chaleur, caressées par les rayons d'un soleil bien chaud à certaines heures, et là, elles risquent de devenir neurasthéniques si vous ne leur prêtez plus attention ! (et ce, dans le meilleur des cas ! ;-)

     Rentrez donc vos plantes plus frileuses telles les plantes vertes et les orchidées. Elles ne s'en trouveront que mieux en atterrissant prés d'une source de lumière.


Pour vous, voici deux astuces...

          Pour leur offrir un petit coup de vitamine :
Si vos plantes s'étiolent, il est conseillé de verser une ou deux cuillères à soupe d'huile d'olive dans la terre.  

         Et pour protéger les plantes sur votre balcon :
Le sol des balcons et terrasses sont le plus souvent soit en béton soit recouvert de carrelages ou encore en dalles gravillonnées. L'hiver, ces sols se révèlent dangereusement froids.
Il est donc conseillé de glisser sous les pots des plaques de polystyrène. Ainsi les plantes dans les pots seront bien isolées et protégées du froid. 

    En cette période de l'année, au jardin c'est tout un petit monde qui semble se préparer à l'approche de l'hiver...

       Ce matin, je me suis amusée à observer le manège d'une coccinelle... la même que vous voyez en photo (je vous ai dit que mon appareil
n'était jamais bien loin de moi !)

    Tout le monde sait que c'est une précieuse a
lliée du jardinier dans la lutte biologique contre les ravageurs de jeunes pousses que sont les pucerons. Eh oui, cette petite bestiole carapaçonnée est capable d'engloutir chaque jour jusqu'à 150 larves de pucerons !
    Vous parlez d'un serial killer cette petite
"bête à Bon Dieu" !

      Je la suivis des yeux durant un court vol qui la mena au coeur d'une
fleur de la passion encore fleurie dans mon jardin. 
  Elle ne sembla pas y trouver le moindre puceron car son vol reprit dans la seconde qui suivit !

     Mon jardin commence à se parer des couleurs de l'automne entre jaune profond et rouge intense.  Sous la brise vespérale, les feuilles jonchent un sol tout humide de rosée au petit matin, faisant alors le bonheur de la kyrielle d'oiseaux aux prises avec d'imprudents petits vers.

        Et à propos de... vers, je vous en livrerais bien volontiers quelques-uns pour commencer votre journée... mais, comme je sais que certains d'entre vous associent cette période aux mots tristesse, nostalgie et langueur, je ne vais pas leur rappeler la Chanson d'Automne  de Verlaine... ;-)

"Les sanglots longs des violons de l'automne
Blessent mon coeur d'une langueur monotone..." 

ni les vers de Théophile Gautier... ;-)
 
"Déjà plus d'une feuille sèche
Parsème les gazons jaunis ;
Soir et matin, la brise est fraîche,
Hélas ! les beaux jours sont finis"

     Promis, je n'ai aucune envie de vous saper le moral, bien au contraire... et pour vous prouver ma bonne foi, je vais vous livrer un extrait de Pécheur d'Islande de Pierre Loti car l'automne peut aussi être synonyme de chaleur... :-)

"Et puis, avec les premières brumes de l'automne, on rentre au foyer, à Paimpol ou dans les chaumières éparses du pays Goëlo, s'occuper pour un temps de famille et d'amour, de mariage et de naissance. Presque toujours on trouve-là des petits nouveaux-nés, conçus l'hiver d'avant et qui attendent des parrains pour recevoir le sacrement du baptème"


Vous souhaitant une bonne journée, je vous dis...

et laisse la parole à Georges Sand dans François le Champi... :-)

"L'automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l'hiver"

Publié dans Au jardin...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article