La Tour de la Lanterne...

Publié le par plumedencre

...appelée encore Tour des Quatre-Sergents !

Si  les "Quatre-Sergents" de La Rochelle, ça vousrappelle quelque chose ! ;-)

C'est signe que vous avez lu mon article en date du 3
novembre...
et je vous en remercie :-)

 Mais aujourd'hui, je vais vous parler de l'édifice.


     Lors de son achèvement en 1468, la mer baignait ses fondations. Cylindrique et haute de 25 m de nos jours, la tour est couronnée de deux galeries d'où émerge une belle flèche gothique.

    A l'intérieur, des salles superposées débouchent des escaliers menant à ces observatoires de choix qui offrent aux visiteurs une vue étendue sur le large, alimentant les rêves de chacun...

   Au passage dans les salles, vous pourrez remarquer des centaines de graffiti - témoins du temps - gravés par les prisonniers anglais, hollandais, espagnols et français. 

      Cette tour, la plus élégante des trois que compte l'entrée au havre rochelais, abrita dans le passé, un garrot. Ce dernier étant un cabestan servant à décharger les canons et les munitions des navires entrant dans le port.


     Tour du Garrot fut également un des noms donné à cette tour qui connut un passé tourmenté. En 1568, treize prêtres furent précipités du haut ce qui lui valut un nouveau nom, Tour des Prêtres.

        Une petite rue, tout à fait singulière, conduit à la Tour de la Lanterne. La Rue-sur-les-Murs s'avère être la plus pittoresque du quartier. Elle longe un fragment des anciens remparts.

Cliquez sur le lien correspondant si vous désirez en savoir plus... :-)


Rabelais contribua à la notoriété de cette tour en faisant arriver Pantagruel au "pays de Lanternois" où "sur une haute tour vîmes la lanterne de La Rochelle, laquelle nous fit bonne clarté"...

Commenter cet article