Nourriture artisanale !

Publié le par plumedencre

Nous ne sommes pas les seuls à avoir remarqué que le temps "vire à la mouillasserie" comme on dit par chez nous !

Nos petits compagnons ailés du jardin également !

      J'observais, ces derniers jous, le manège des oiseaux du ciel, luttant contre vents et... pluies en se dirigeant jusqu'aux mangeoires disposées dans mon jardin. Bien heureux qu'ils étaient d'y trouver leur pitance quotidienne !

   Dernièrement, une voisine me faisait remarquer que nourrir les oiseaux du jardin, c'était bien joli mais qu'en aucun cas, elle n'irait investir dans des paquets de graines.

        Eh bien, cela m'a donné l'envie de vous parler ce jour de nourriture artisanale pour ces petits visiteurs qui enchantent nos jardins par leurs piaillements :-) Cela vaut bien qu'on leur voue une petite attention, non ?

        Nos déchets de cuisine sont souvent riches en graisses et en sucres et c'est justement ce dont les rougegorges ou les grives musiciennes - par exemple - ont besoin pour maintenir leurs réserves de graisse en hiver.
        Pains, gâteau et miettes de biscuits sont fortement appréciés bien sûr, mais étant des aliments bourratifs, ils doivent être trempés dans l'eau et distribués avec mesure.

       Les pommes de terre cuites, le fromage et le gras de jambon régaleront diverses espèces. Les étourneaux sauront tout aussi bien tirer profit des os de viandes cuites suspendus sous une mangeoire.
            Les fruits tombés au sol sont des mets de choix pour les uns et les autres.

          Si vous souhaitez attirer les mésanges et les sittelles, rien de tel que la graisse fondue.
        Vous pouvez aussi couler de la graisse dans un pot de yaourt et la démouler sur le plateau de la mangeoire. Il y a fort à parier que les moineaux, étournaux, mésanges et autres volatiles de nos jardins, vous en seront reconnaissants ! ;-)
        Le riz cuit disparaît aussi très vite de la mangeoire après avoir fait des heureux...

       Faire fondre du saindoux dans une casserole et y ajouter des déchets de cuisine, des graines et des arachides non salées, vous fera, une fois refroidi et démoulé, un "pain" pour oiseaux qui ne tardera pas à trouver acquéreur !


Vous voyez... tout le monde peut participer à la sauvegarde de nos passereaux de jardins !  Et puis, c'est le moment d'y penser... si vous voulez que des nichées de moineaux viennent chanter sous vos fenêtres, le printemps venu !



Bonne journée à vous :-)

Publié dans Au jardin...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article