Démodées les cartes de voeux ?

Publié le par plumedencre

Pas si sûr que ça !

     Bien que de nos jours, le téléphone, les SMS, les cyber-cartes ont tendance à relayer les voeux entre membres d'une même famille ou entre amis, l'envoi de "vraies" cartes de voeux n'est pas si désuet que ça... 
   
            L'usage de la carte de Noël remonte à la lettre de voeux peinte à la main que les religieuses adressaient à leur famille en fin d'année au Moyen Age. Souvent, elles accompagnaient leurs cartes de menus cadeaux tels de la lavande, du miel, un pain d'épice ou un mouchoir brodé...

       La Réforme au XVIe siècle jugea cette coutume trop matérialiste. Cette dernière disparut pour réapparaître au XVIIIe siècle hormis le caractère sacré des premières cartes. Des groupes d'enfants, de la verdure décoraient les cartons de voeux.

        En fait, la première carte est anglaise, gravée en 1843, à la demande d'un certain Sir Henry Cole, directeur du Victoria and Albert Muséum. Mille copies lithographiées et coloriées à la main furent envoyées en 1846.

      Dans les pays anglo-saxons et germaniques, on commence ses envois de cartes de voeux dès le début décembre alors qu'en France, elles sont souvent envoyées au moment du Nouvel An et durant le mois de janvier.

     On affiche alors les cartes reçues sur un meuble ou la poutre de la cheminée pendant tout le temps des fêtes avec le sentiment d'être plus proches les uns des autres en cette période. Chez vos voisins anglo-saxons, cette tendance est beaucoup plus vivace qu'en France...       
      Le bruit court chez eux que, plus on reçoit de cartes de voeux au moment des fêtes de fin d'année, et plus on est supposé avoir de bonheur dans le courant de l'année à venir !


Préférez les cartes de voeux de l'UNICEF, illustrées par des bénévoles... La première de leur carte fut dessinée en 1949 par une petite  fille de sept ans, tchécoslovaque.
Jitka Samkova, peint un dessin (ci-contre) et l’envoie à l’UNICEF en remerciement pour l’aide fournie par l'UNICEF à son village détruit par la guerre. Cette image fut reproduite d’abord en affiche puis comme première carte de vœux à usage
officiel de l'UNICEF.
Belle journée
à vous toutes et tous... :-)

Commenter cet article