Nicolas Venette...

Publié le par plumedencre

...esprit original et non conformiste !


J'en veux pour preuve sa facétieuse satire intitulée "Tableau de l'amour conjugal" !

       
            Mais parlons de la maison édifiée pour lui au XVIIe siècle, dans la pittoresque rue de l'Escale, du nom de Jean Lescale, conseiller du roi à cette époque.

               Cette rue est pavée de moellons utilisés jadis comme lest par les vaisseaux en provenance du Canada. Elle est bordée, en partie, d'arcades et jalonnée, en partie, de porches derrière lesquels se dissimulent de nobles demeures du XVIIIe siècle.

              La façade de la maison Venette présente une série de bustes représentant six médecins célèbres datant de l'Antiquité et du Moyen Age : Avicène, Hippocrate, Gallien, Mesné, Gordon et Fernel. Esculape, quant à lui, bénéficie d'un régime particulier puisqu'il y occupe un cadre particulier.

           Entre ces personnages, des sentences latines gravées rappellent que "l'oisiveté est mère de tous les vices" ou que "l'intempérance est la nourrice des maladies".
           Des gargouilles veillent depuis le niveau de la toiture sur l'ensemble de la demeure.

       En 1686, le docteur Venette publie le best-seller de l'époque. Son "Tableau de l'amour conjugal" ou "l'Histoire complète de la génération de l'homme" s'inscrit dans un vaste courant littéraire mais souffre cependant d'a priori déjà démodés à l'époque.

Portez-vous bien ! ;-)


Publié dans Balades et visites

Commenter cet article