Castellum Allonis...

Publié le par plumedencre

Plus connu sous le nom de... Châtelaillon !


Saviez-vous que Châtelaillon fut, jusqu'en 1130, la ville principal de l'Aunis ?


                 Ce devint très vite une ville fortifiée. Le vieux Châtelaillon était situé sur une presqu'île dominant la mer face à l'île d'Aix. Des vestiges gallo-romains, un cimetière semble-t-il mérovingien, attestent de l'ancienneté du site.
               Dès le début du XIe siècle, la seigneurie de Châtelaillon était une baronnie très importante relevant des comtes de Poitou, ducs d'Aquitaine.
          Sa richesse venait en grande partie du trafic de son port, exportateur de sel et du "péage" que devaient verser les navires.
La chute de Châtelaillon est due à une petite guerre féodale qui devait alors correspondre à la véritable naissance de La Rochelle.
               Au XVe siècle, quatorze tours étaient encore debout mais les assauts de la mer contre la falaise avec, d'après la légende, la complicité de la fée-sirène Mélusine, vinrent à bout de l'ancien Châtelaillon.

                 De nos jours, la petite cité balnéaire offre un fort agréable séjour à toutes les saisons de l'année. Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle, avec l'apparition du chemin de fer, que se construit, au nord du village des Boucholeurs, la station pour accueillir les premiers amateurs des « bains de mer ».
           La ville a conservé plus de 750 villas qui présentent différents modèles de construction du cottage au chalet en passant par les castels du bord de mer...

         Vous pouvez profiter de la marée basse pour aller pêcher les crevettes à la balance ou au filet, les coquillages dans le sable ou les crabes sous les rochers...

           Pour tous ceux qui veulent découvrir ce patrimoine, l'Office de Tourisme propose des visites guidées en charette tractée dans les parcs à marée basse ou à la découverte de la pêche à pied... Pour vous faire goûter le plaisir de vivre au rythme de l'océan. A savoir aussi... la pêche est interdite à moins de 25 mètres des parcs à huîtres.

Et surtout, n'oubliez pas que... respecter le littoral, c'est contribuer à son développement.

Agréable journée à vous... :-)

Commenter cet article