Journée de carnaval...

Publié le par plumedencre

Mardi-gras l'est en effet...


Ce jour est marqué par les mascarades et par la consommation de "gras" en particulier de pâtisseries rituelles telles que les crêpes, les beignets, les gaufres...


                Dernier des sept jours "gras", ce jour s'oppose au lendemain, le mercredi des Cendres... mais nous en reparlerons demain. Dans Carnaval il y a Carne, la chair, la viande. En Italien "carnelevare" signifie "sans viande".
             Avant l'apparition de ce mot, la veille du Carême était appelée "Carême Prenant".


                  La date du Mardi-gras dépend de celle de Pâques.

               Traditionnellement, les menus de ce jour comprenaient bouillons gras, omelette au lard, viandes de toutes sortes et se terminaient par les pâtisseries rituelles énoncées plus haut. Tant les crêpes que les beignets étaient censés porter bonheur si on les mangeait en abondance !

           Les oeufs et le lait, étant des symboles prometteurs de fécondité dans les familles et les troupeaux, ils entraient souvent dans la confection des plats.
De même, ces pâtisseries, que l'on retrouve à des occasions voisines dans le temps - Chandeleur et Mi-Carême - sont annonciatrices du printemps.

              C'est le dernier jour pour profiter une dernière fois avant Carême et faire bombance, car ensuite, pas d'alimentation carnée ni graisseuse durant 40 jours. On marque le coup par un festin, une fête colorée et bruyante.

              La fête de Carnaval se déroule à différentes dates selon l'endroit du globe et revêt des rituels différents !


              Il faut savoir que sous l'empire Romain, il existait déjà une grande fête de Carnaval nommée " les Saturnales " à une toute autre période de l'année.

            Cette période de fête populaire se déroulait entre le 17 et le 25 décembre.

                  Le peuple marquait par des réjouissances le solstice d'hiver. Ces fêtes avaient pour but de redonner courage et espoir au peuple effrayé par les sols gelés, l'absence de vie et l'obscurité.


   
Alors... bon mardi-gras à vous et régalez-vous... ;-)

Commenter cet article