De l'origine du bégonia...

Publié le par plumedencre

Appelé moins communément...
                      Begonia flore roses orbiculare ;-)

 

                     Lettré, bibliophile, collectionneur de tableaux, curieux de sciences et passionné de botanique, Michel Bégon ( 1683-1710) faisait partie du corps des grands commis de l'Etat.      

                     Une dizaine d'années avant d'être le maître de Rochefort, il avait été gouverneur de l'île de Saint-Domingue. Est-ce qui le poussa à dépêcher en Amérique le père Plumier afin d'en étudier la flore ?

                    A son retour, en 1690, le voyageur rapporta, parmi d'autres, une belle plante exotique, aux feuilles grasses et aux fleurs rondes, qu'en l'honneur de son bienfaiteur et de son épouse, il nomma Begonia flore roses orbiculare, devenue plus tard le Begonia rotundifolia - précision pour les connaisseurs !

                    La botanique devait devenir une affaire de famille puisque le propre petit-fils de Bégon, Roland Michel Barin - marquis de La Galissonnière (1693-1756), qui fut gouverneur du Canada, donna son nom à une race de magnola.

 

 Pour les amateurs du genre, voici un site des plus interessants que je vous livre en lien...

                            

                       

                         Belle journée à vous... :-)

Commenter cet article

Anselme 02/03/2007 18:11

Une flotte (193 bâtiments) de Roland-Michel BARIN marquis de la GALISSONNIERE (1693-1756) part du port de Toulon pour l'expédition de Mahon dans l'Isle de Minorque le 8 avril 1756 ayant à son bord une armée composée de 23 bataillons avec un régiment et un train d'artillerie. L'armée était commandée par le maréchal de RICHELIEU.
Source : Google
C'est aussi un chateau, un navire de guerre une famille illustre.
Comme quoi le bégonia mène à tout.
Cordialement