Zadig ou la Destinée...

Publié le par plumedencre

Pour le plaisir de relire des classiques...
                 petit conte tiré de Zadig de Voltaire...


               "Une fille fort riche avait fait une promesse de mariage à deux mages, et, après avoir reçu quelques mois des instructions de l'un et de l'autre, elle se trouva grosse. Ils voulaient tous deux l'épouser.

             "Je prendrai pour mon mari, dit-elle, celui des deux qui m'a mise en état de donner un citoyen à l'Empire.


              -   C'est moi qui ai fait cette bonne oeuvre, dit l'un.


              -    C'est moi qui ai eu cet avantage, dit l'autre.


           -    Eh bien, répondit-elle, je reconnais pour père de l'enfant celui des deux qui lui pourra donner la meilleure éducation.


            Elle accoucha d'un fils. Chacun des mages veut l'élever. La cause est portée devant Zadig. Il fait venir les deux mages.


              -     Qu'enseigneras-tu à ton pupille ? dit-il au premier.


         -   Je lui apprendrai, dit le docteur, les huit parties d'oraison, la dialectique, l'astrologie, la démonomanie, ce que c'est que la substance et l'accident, l'abstrait et le concret, les monades et l'harmonie préétablie...


             -    Moi, dit le second, je tâcherai de le rendre juste et digne d'avoir des amis.

Zadig prononça :
Que tu sois son père ou non, tu épouseras sa mère.

Belle journée à toutes et tous :-)

Commenter cet article