Les farces du 1er avril

Publié le par plumedencre

Farces et attrapes en tout genre !


Normalement, cette petite bafouille était prévue pour hier... et comme nous sommes encore proche du 1er avril...

                                   
                        Qu'elles aient lieu au moment du ler avril, du carnaval, dans la nuit du ler mai ou lors des veillées, des mariages, des fêtes patronales ou professionnelles, les farces sont toujours un vecteur de la vitalité de la jeunesse ou de ceux qui souhaitent le rester !


                         Selon le folkloriste Arnold Van Gennep, les farces du ler avril, liées aux corps des métiers, appartenaient à la catégorie des "farces de réception". Encore au début du siècle dernier, elles étaient connues en milieu urbain et représentaient une forme de bizutage pour les jeunes apprentis qu'on envoyait chercher une passoire sans trous, une corde à lier le vent ou la graisse du coude...

                         Les bleus à la caserne ou les jeunes étudiants connaissaient également des épreuves d'admission,s présentant des phases vexatoires. D'où les nombreux débats sur le sujet du bizutage.

                      Les farces du ler avril concernant petits et grands sont restées populaires : les médias aiment ainsi chaque année jouer avec l'actualité en annonçant ce jour-là des informations fantaisistes qui peuvent faire sourire...

Bonne journée à vous et tendez bien l'oreille...

Commenter cet article